Résidence "Le Rond Point de la Reine" . . 9, rue de Sèvres . . 92100 Boulogne-Billancourt . .

Les gardiens

Les gardiens sont au service de tous, avec un contrat de travail bien défini. Certaines tâches leur incombent, d’autres ne sont pas de leur compétence. En résumé leurs principales tâches sont les suivantes :

  • La gardienne est chargée :
    • de l’accueil à la loge
    • de l’ouverture à la demande du portail pour accès ponctuel des résidents
    • de la distribution journalière du courrier dans vos boites aux lettres
    • de la réception des colis ne nécessitant pas d’émargement
  • Le gardien est chargé :
    • du nettoyage des jardins et du ramassage des feuilles mortes (l’entretien du jardin étant confié à un prestataire)
    • du nettoyage (et déneigement) des allés intérieures et du trottoir devant la résidence.
    • de l’accueil et la surveillance des entreprises travaillant pour la copropriété
    • de la gestion des poubelles en semaine (entrées – sortie – nettoyage) 

L’accueil à la loge est actuellement assuré par Mme Elsa Fernandez, salariée de la société PRONET.

Le téléphone de la loge est le : 01 48 25 89 80

La loge est ouverte :

  • du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 17h30 à 19h30.
  • le samedi de 9h30 à 12h30.

Le gardien est M. Hernandez.

Il arrive que nos deux gardiens soient occupés tous les deux à des endroits différents de la résidence. En plus du téléphone à la loge, vous pouvez joindre le gardien, M. Hernandez, sur le téléphone portable suivant :  06 63 51 43 46 ( pendant ses heures de travail uniquement).

Les horaires de travail du gardien sont les suivants :

  • le lundi, de 8h30 à 12h30 et de 16h00 à 20h00.
  • les mardi, mercredi et jeudi, de 7h30 à 12h30 et de 16h00 à 20h00.
  • le vendredi, de 7h30 à 12h30 et de 16h00 à 19h00.
  • le samedi, de 7h30 à 12h00.

Si quelque chose ne va pas, à votre point de vue, n’oubliez pas que les gardiens n’ont qu’un seul patron, le syndicat des copropriétaires représenté par le syndic. C’est donc avant tout au syndic qu’il faut faire part de vos observations. Les gardiens ne peuvent recevoir d’ordres, parfois contradictoires, des cinq cents habitants de la résidence !